• CIM@log

    Dans le cadre de l’amélioration des RPU (Résumés de Passages aux Urgences), l’équipe de l’ORU-MiP met à votre disposition en accès libre, le module CIM@log qui permet de retrouver facilement le code CIM10 correspondant à la pathologie évoquée. Par exemple, en tapant AVC, les codes CIM10 possibles […]

  • Chiffres-Clés 2015 de l’activité des structures d’urgence

    Retrouvez dès maintenant les Chiffres-Clés 2015 de l’activité des structures d’urgence dans un livret au format poche. Pour recevoir un exemplaire papier, adressez-nous une demande via le formulaire de contact.       

  • Panorama 2015 de la région Midi-Pyrénées

    Panorama 2015 de l’Activité des structures d’urgence de la région Midi-Pyrénées L’Observatoire Régional des Urgences de Midi-Pyrénées a 15 ans ! […] Tout au long de ces années et grâce aux travaux conduits en étroite collaboration avec nos partenaires, nous […]

Etudes thématiques

26 avril 2017 par Hélène Dupuy

Nous avons le plaisir de publier le livret des Travaux et Réalisations de l’ORU-MiP au cours de l’année 2016.

Couv     CC2016     CC2016_dépt

Vous retrouverez au sein de ce livret  :

les Chiffres Clés d’Activité 2016 des Services d’Urgences de l’ex région Midi-Pyrénées,
les premiers résultats de l’étude sur les déterminants sociaux de recours aux urgences,
les présentations des modules de recueil de données évaluatives des structures d’urgences et de premier recours,
les évolutions des outils de pilotage du quotidien et des situations d’exception (veille sanitaire et catastrophes).

Pour recevoir un exemplaire papier, adressez-nous une demande via le formulaire de contact.

24 octobre 2016 par Hélène Dupuy

Resca_Page_1Le recueil de pratique RESCAMiP a débuté le 30 mars 2015. Il s’agit d’évaluer les réseaux de soins, les délais et les stratégies de reperfusion des patients présentant un SCA ST+ au regard des recommandations et des protocoles mis en place par les structures d’urgence. Les objectifs secondaires sont d’améliorer la mise en pratique des recommandations et en particulier d’étudier des sous-groupes de patient (âgés, femmes, diabétiques) à mauvaise prise en charge reconnue.
Ce travail est une collaboration entre les urgentistes et les cardiologues de la région Midi-Pyrénées.
Tous les mois, une Newsletter faisant un point sur les inclusions des patients est publiée et leur est adressée. Un point étape ainsi que l’analyse de données sur la première année a également été produite (PDF « Newsletter_bilan 1 an »).

Vous pouvez télécharger les documents en cliquant sur les PDF ci-dessous :

07 juillet 2016 par Hélène Dupuy

ISS_2015Recours aux urgences en Midi-Pyrénées et inégalités sociales de santé

Contexte

L’étude du recours aux soins dans les services d’urgences hospitaliers en fonction de la précarité sociale et de la proximité géographique a fait l’objet de nombreux travaux en France, mais les variables sociales utilisées identifient les seules populations précaires, et non pas la totalité de l’éventail du gradient social […]

 

Objectif

L’objectif de cette étude est de décrire les patients se présentant aux urgences de Midi-Pyrénées au regard de leur niveau social grâce à l’utilisation de l’indice de défavorisation.

Partenariat
Laboratoire d’Epidémiologie et d’Analyse en Santé Publique
UMR 1027 Inserm – Université Toulouse III Paul Sabatier – CHU de Toulouse

Agence Régionale de Santé
Observatoire Régional des Urgences de Midi-Pyrénées
Les services d’urgences de Midi-Pyrénées - Collège des DIM

 

07 juillet 2016 par Hélène Dupuy

Resca_Page_1   

Évaluation de la prise en charge des SCA ST+  par les structures d’urgence de Midi-Pyrénées

RESCA_2015Introduction

Les patients présentant un SCA ST+ nécessitent une revascularisation coronaire en urgence mise en œuvre précocement. De nombreux patients échappent encore à cette revascularisation. La prise en charge en dehors des services de cardiologie est devenue incontournable, et le rôle des SAMU/SMUR est fondamental. Une collaboration entre urgentistes et cardiologues s’est développée ces dernières années […]

Objectif de RESCAMIP

Il s’agit d’évaluer les réseaux de soins, les délais et les stratégies de reperfusion des patients présentant un SCA ST+ au regard des recommandations et des protocoles mis en place par les structures d’urgence […]

10 décembre 2015 par Hélène Dupuy

Dossier épidémiologique TS

Ce document rassemble l’ensemble des informations et indicateurs disponibles à l’échelle régionale et départementale sur les pensées suicidaires, les tentatives de suicide et les décès par suicide.

Cet outil d’observation basé sur la collaboration des différents professionnels et institutions régionales qui produisent et détiennent des données témoigne de la dynamique d’observation régionale du suicide mise en place qui a vocation à se développer.

La démarche devrait permettre une meilleure prise en compte de la réalité et de l’évolution de ce problème dans la région. Cet état des lieux peut servir de support à une réflexion sur les actions de prévention et à leur évaluation.

Vous trouverez le document complet en cliquant ici.

14 septembre 2015 par Hélène Dupuy

Médecin Mobile PDSA

La Permanence Des Soins Ambulatoires (PDSA) est au cœur des préoccupations de santé publique afin de garantir à chaque citoyen une égalité d’accès au système de soins. Une réorganisation de la PDSA est entrée en vigueur en Haute-Garonne au 2 janvier 2013 : elle s’est traduite par une restructuration des bassins de santé et une réduction des effecteurs de garde.
Dans les suites de cette réorganisation, un projet pilote de médecin mobile (MMOB 31), a été initié sur le bassin de santé de Muret (secteur semi-rural à rural) : les « médecins mobiles », sont des médecins qui se déplacent à domicile auprès des patients pour effectuer les visites inévitables aux horaires de la PDSA : ils ont déjà été expérimentés dans différentes régions françaises et ce depuis 2011 (Loire-Atlantique, Bretagne, Centre…).

L’objectif de ce travail a été de dresser un premier état des lieux de cette organisation au terme de son premier semestre d’activité.

14 septembre 2015 par Hélène Dupuy

MÉTHODE : Tous les passages aux urgences de Midi-Pyrénées pour tentative de suicide (TS) du 01/01/2008 au 31/12/2013 ont été sélectionnés.

Tentative de suicideLes passages pour TS ont été définis dès qu’au moins un des critères suivants a été retrouvé :

  • Motif de recours de tentative de suicide
  • Diagnostics de passage pour Intoxications aigues non alimentaires (médicamenteuses, caustiques…) hors intoxication alcoolique et F11.0 à F19.0
  • Diagnostics de passage pour lésions auto-infligées (X60 à X84)
  • Diagnostics de passage d’intoxications aux psychotropes (T423 à T439*)
  • Diagnostics associés de passage X60 à X84…

RÉSULTATS : Les établissements exclus suite à un codage diagnostic/motif insuffisant représentent 11,5 % des passages aux urgences de la région entre 2008 et 2013. L’analyse 2008-2013 a ainsi été réalisée sur 3 149 980 passages aux urgences avec une exhaustivité globale de codage conjoint du diagnostic principal et du motif de recours de 97 %.
Au final, on dénombre sur la période 2008-2013, 31 265 tentatives de suicide (30 260 TS en brut) soit 1,0 % des recours aux urgences…

14 septembre 2015 par Hélène Dupuy

Activité Urgences 2014 Grand Sud-Ouest
Région Aquitaine – Limousin – Midi-Pyrénées

Les Observatoires Régionaux des Urgences (ORU) et autres structures apparentées, ont créé le 8 octobre 2013 une fédération baptisée FEDORU.
Les principaux objectifs de la FEDORU consistent à promouvoir les structures régionales de type ORU et à améliorer la connaissance sur les soins de premier recours. Elle doit notamment permettre le partage des expertises dans le domaine du recueil, de l’analyse et de l’évaluation de la qualité des données relative à l’activité des urgences et du premier recours.
GSO_2014L’analyse Grand Sud-Ouest a été amorcée dans ce sens par l’ORU Aquitaine, l’ORU Midi-Pyrénées et l’ORU Limousin.

Une première version a été proposée l’an passé et diffusée au sein des rapports d’activité de ces trois régions. Ce rapprochement inédit a ainsi fourni une meilleure lisibilité de la consommation de soins d’urgences sur ce vaste territoire du Sud-Ouest de la France.

L’approche 2014 reste dans la même lignée et c’est pour cette raison que nous conserverons le même plan de présentation des résultats. Elle pré-figure de nouveaux rapprochements de données :

  • ceux à venir de par le redécoupage administratif des régions,
  • et celui collégial de la FEDORU qui donnera une vision élargie et complémentaire aux éléments présentés ici.

14 septembre 2015 par Hélène Dupuy

Profil clinique des patients CCMU 1  en Midi-Pyrénées

Une meilleure connaissance du profil clinique et des facteurs associés à la venue de ces patients pourrait permettre une optimisation de l’organisation de l’offre de soins.
CCMU 1_2013Dans cette étude, les passages aux urgences non urgents ont été définis comme des consultations sans acte complémentaire et correspondant au code CCMU 1 dans la Classification Clinique des Malades aux Urgences.
Nous avons réalisé une étude rétrospective sur dix ans avec l’objectif de décrire et d’identifier les facteurs associés à la venue des patients CCMU 1 aux urgences ./.

De 2002 à 2011, 565 623 patients (13,8 %) ont été classés CCMU 1 sur 4 823 744 patients âgés de 15 ans et plus reçus dans les services d’urgences de Midi-Pyrénées.
La part des CCMU 1 a progressé de 13 % à 16 % de 2002 à 2007 et diminué ensuite pour se stabiliser à 13 % en 2010-2011. Durant cette même période, le nombre total de passages a, quant à lui, augmenté.

 

15 septembre 2014 par Hélène Dupuy

Les patients GSO2013des urgences ignorent les frontières aussi bien départementales que régionales. Ainsi, pour des raisons de proximité mais aussi de compétences spécifiques, un service proche d’une limite territoriale, « recrute » souvent au-delà de ses « frontières » des patients venant spontanément mais aussi ceux qui lui sont transférés par d’autres structures extra-régionales. C’est donc un truisme d’écrire que l’offre, pour les structures d’urgence, ne se superpose pas au découpage administratif.

Ce type d’étude est aujourd’hui réalisable pour le Grand Sud-Ouest français, composé par l’association des trois régions Aquitaine, Limousin et Midi-Pyrénées ; chacune disposant d’un ORU qui assure la collecte et le traitement des Résumés de Passage aux Urgences (RPU) produits par les structures d’urgence. Cette étude vise à donner une lisibilité complémentaire sur les grands déterminants de l’activité en agrégeant des données par le rapprochement des activités régionales. Il est important de souligner que ce découpage est celui retenu pour l’élaboration du Schéma Inter-régional d’Organisation Sanitaire (SIOS)…

 

footer