• Panorama Occitanie 2016 – Activité des structures d’urgence

    Voici, pour la première fois synthétisées, les données décrivant l’activité des services d’urgences de la région Occitanie. Cette publication est issue des travaux des ORU des deux anciennes régions, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, dans l’accompagnement des professionnels de santé de leurs territoires.

  • CIM@log

    Dans le cadre de l’amélioration des RPU (Résumés de Passages aux Urgences), l’équipe de l’ORU-MiP met à votre disposition en accès libre, le module CIM@log qui permet de retrouver facilement le code CIM10 correspondant à la pathologie évoquée. Par exemple, en tapant AVC, les codes CIM10 possibles […]

  • Chiffres-Clés 2015 de l’activité des structures d’urgence

    Retrouvez dès maintenant les Chiffres-Clés 2015 de l’activité des structures d’urgence dans un livret au format poche. Pour recevoir un exemplaire papier, adressez-nous une demande via le formulaire de contact.       

  • Panorama 2015 de la région Midi-Pyrénées

    Panorama 2015 de l’Activité des structures d’urgence de la région Midi-Pyrénées L’Observatoire Régional des Urgences de Midi-Pyrénées a 15 ans ! […] Tout au long de ces années et grâce aux travaux conduits en étroite collaboration avec nos partenaires, nous […]

Articles taggués ‘Travaux scientifiques’

14 septembre 2015 par Hélène Dupuy

MÉTHODE : Tous les passages aux urgences de Midi-Pyrénées pour tentative de suicide (TS) du 01/01/2008 au 31/12/2013 ont été sélectionnés.

Tentative de suicideLes passages pour TS ont été définis dès qu’au moins un des critères suivants a été retrouvé :

  • Motif de recours de tentative de suicide
  • Diagnostics de passage pour Intoxications aigues non alimentaires (médicamenteuses, caustiques…) hors intoxication alcoolique et F11.0 à F19.0
  • Diagnostics de passage pour lésions auto-infligées (X60 à X84)
  • Diagnostics de passage d’intoxications aux psychotropes (T423 à T439*)
  • Diagnostics associés de passage X60 à X84…

RÉSULTATS : Les établissements exclus suite à un codage diagnostic/motif insuffisant représentent 11,5 % des passages aux urgences de la région entre 2008 et 2013. L’analyse 2008-2013 a ainsi été réalisée sur 3 149 980 passages aux urgences avec une exhaustivité globale de codage conjoint du diagnostic principal et du motif de recours de 97 %.
Au final, on dénombre sur la période 2008-2013, 31 265 tentatives de suicide (30 260 TS en brut) soit 1,0 % des recours aux urgences…

10 juillet 2015 par Hélène Dupuy

couv_RA2014Notre Rapport Annuel 2014 évolue, puisqu’il s’intitule dorénavant Panorama 2014 des structures d’urgence de Midi-Pyrénées.

Une fois encore, l’analyse régionale annuelle des données apporte des informations essentielles et l’exercice 2014 est marqué par  : 

  • Une hausse d’activité des CRRA (DRM) de +4% en 2013. Elle a été multipliée par six (+25,5%) dans les suites de la mise en place du 39 66 à la fin du premier semestre 2014,
  • Une décroissance des interventions SMUR primaires (-2,2% vs -0,4% en 2013) alors que les transferts SMUR secondaires continuent d’augmenter (+3,0% vs +2,0% en 2013),
  • Une augmentation du nombre de passages aux urgences (+4,0% vs +1,8% en 2013 et 2012).

En 2015, au-delà des missions historiques de collecte des données et de production d’études évaluatives, l’ORU-MiP aborde aussi de grandes échéances, comme le déploiement du ROR (Répertoire Opérationnel des Ressources) pour faciliter une prise en charge adaptée et de qualité pour tous et en tout point du territoire. Résolument tourné vers l’avenir, 2016 sera l’année du rapprochement avec l’Observatoire Régional des Urgences de Languedoc Roussillon pour que notre future grande région bénéficie d’un partage des expertises et des services le plus large possible.

L’ORU-MiP remercie l’ensemble des acteurs qui concourent quotidiennement à la saisie et à l’export de ces données et sans qui ces démarches évaluatives ne pourraient voir le jour.

Dr Jean-Christophe GALLART, Directeur de l’ORU-MiP

Pour recevoir un exemplaire papier, adressez-nous une demande via le formulaire de contact.

footer